Toutes les actualités

© INRAE
Article

14 septembre 2023

Rédaction: Veronique Marracci

Sabine Riffault, lauréate du prix Ecoantibio 2021

Le réseau français pour la santé animale (RFSA) décerne le 27 octobre 2021 le prix Ecoantibio 2021 à Sabine Riffault, directrice de l’unité de recherche Virologie et immunologie moléculaires (VIM) à INRAE, pour ses travaux sur le développement d’un nouveau vaccin efficace contre le virus respiratoire syncytial bovin.
événement

22 septembre 2021

11h - webinaire

Séminaire - Anne Burtey

Uncovering the "endosome-nanotube" intercellular communication pathway: identification of cargoes, molecular mechanisms and implications in vivo
événement

15 septembre 2021

11h - webinaire

Séminaire - Jordi Rodon

Unravelling the role of early immune responses in camelid hosts controlling MERS-CoV infection
Article

13 juillet 2021

Rédaction: Tatiana ROCHAT et Pierre NICOLAS

Les bases moléculaires de l’adaptation d’une flavobactérie pathogène des poissons

Images réalisées sur le microscope Leica SP8 de la plateforme Cymages et reconstruites avec le logiciel Imaris.
Article

14 septembre 2023

Rédaction: UVSQ/Inserm et UVSQ/INRAE

De nouveaux résultats pour contrer le virus respiratoire syncytial

Les résultats d'une étude autour du blocage de la multiplication du virus respiratoire syncytial, responsable de la bronchiolite des nourrissons sont publiés dans Nature, impliquant notamment des équipes du laboratoire 2I (UVSQ/Inserm) et du laboratoire VIM (UVSQ/INRAE).
événement

29 juin 2021

Amphithéâtre Jacques Poly - Bâtiment 440 + visio

Soutenance de thèse - Djabir Larkem (équipe MAP2)

Génération d’un nouveau prion spontané et analyse biologique et structurale des fibres amyloïdes lui correspondant
événement

28 juin 2021

Amphithéâtre Jacques Poly - Bâtiment 440 + visio

Soutenance de thèse - Joëlle Mettier (équipe Influenza)

Contribution de la protéine PB1-F2 des virus influenza A dans l’adaptation d’une souche virale à son hôte
Article

14 septembre 2023

Rédaction: VIM - SAPS - Edition P. Huan

Nouveau regard sur les infections du Virus Respiratoire Syncytial. Apport des méthodes de transparisation et d'imagerie 3D pour l’étude du tropisme viral dans un poumon entier

L’imagerie tridimensionnelle (3D) par fluorescence d’un poumon de souris entier a permis d’observer pour la première fois l’infection par un virus respiratoire à une résolution cellulaire. Des techniques innovantes d’immunomarquage et d’imagerie en 3D ont révélé la distribution du virus respiratoire syncyitial (VRS) dans le parenchyme pulmonaire. Ces techniques contribueront à l’étude des infections à VRS et d’autres pathogènes respiratoires et amélioreront les diagnostics par l’histologie en 2D ou l’imagerie médicale.
Modèles animaux pour les greffes d'organes
événement

14 avril 2021

Webinaire

Séminaire "Modèles animaux pour les greffes d'organes"

Une journée d'informations sur la transplantation organisée par les unités VIM et BREED en lien avec la Chaire Universitaire de Transplantation, Hôpital Foch.
© Jean Millet INRAE
Article

14 septembre 2023

Rédaction: SAPS

Diversité moléculaire des récepteurs des coronavirus

Dans un article de synthèse paru dans la revue FEMS Microbiology Reviews, les équipes de l'unité de Virologie et Immunologie Moléculaires (VIM, INRAE/UVSQ/UPSaclay, Jouy-en-Josas) et de l’École Vétérinaire de Cornell University présentent la diversité des interactions entre les coronavirus et leurs récepteurs, notamment à travers la protéine virale spike.
Immunodétection des prions dans la rate de souris expérimentalement infectées. Vert : prions ; Rouge : lymphocytes B (anticorps B220).
Article

14 septembre 2023

Rédaction: V. Beringue - Edition P. Huan

Le taux d’expression de la protéine prion PrP sous-tend le tropisme des prions pour le tissu lymphoïde

Les prions de mammifères sont des pathogènes neurotoxiques formés d’agrégats d’une protéine de l’hôte anormalement repliée, la protéine prion ou PrP. Chez l’homme et les espèces de rente atteintes, différentes souches de prions sont recensées et peuvent coexister, en proportions variables, dans le cerveau. Les souches correspondent à différents conformères de la PrP anormale.
Article

14 septembre 2023

Rédaction: Service presse

Perte d’odorat : le SARS-CoV-2 n’infecterait pas les nerfs olfactifs

COMMUNIQUE DE PRESSE - L’anosmie, ou perte d’odorat, est un des symptômes fréquemment rencontrés chez les patients atteints de la Covid-19 et le personnel de santé inclut ce paramètre pour diagnostiquer des patients infectés par SARS-CoV-2. Des études très récentes (1) émettent l’hypothèse que le virus infecte les nerfs olfactifs dans le nez. Mais des chercheurs d’INRAE, en collaboration avec l’Anses, ont démontré dans le contexte d’un modèle expérimental chez le hamster que le virus infecte d’autres cellules de la muqueuse nasale, mais pas les nerfs olfactifs. Leurs travaux sont parus le 3 juillet dans la revue Brain Behaviour and Immunity.
Article

14 septembre 2023

Rédaction: Isabelle Schwartz

ICARE : cartographier les cellules du poumon ciblées par le SARS-CoV-2

Au cœur de la crise sanitaire provoquée par le SARS-CoV-2, les laboratoires de recherche de l’Université ne sont pas en reste et s’engagent toujours plus dans la lutte contre ce virus. Le projet Icare, porté par Isabelle Schwartz du laboratoire Virologie et immunologie moléculaires (VIM - Université Paris-Saclay, INRAE, UVSQ), fait partie des projets sélectionnés par l’Agence nationale de la recherche suite à l’appel Flash Covid-19.
Article

14 septembre 2023

Rédaction: Service presse INRAE

Des protéines artificielles en guise de vaccin

Des scientifiques de l’EPFL et d’INRAE ont développé une nouvelle approche pour créer des protéines artificielles, dont les résultats in vivo, en tant que vaccins, s’avèrent prometteurs. Cette démarche ouvre la possibilité de concevoir des vaccins plus sûrs et plus efficaces. L'étude est publiée dans la revue Science.
NOVIMARK
Article

14 septembre 2023

Rédaction: INRAE

NOVIMARK : Identification des marqueurs de virulence du virus de la septicémie hémorragique virale (SHV) chez la truite arc-en-ciel

Ce projet visait à déterminer les bases moléculaires de la virulence du virus SHV chez la truite arc-en-ciel. L’ensemble de ces travaux vient d’être publié dans deux articles dans la revue Frontiers in Microbiology.
Article

14 septembre 2023

Rédaction: Service presse INRAE

Analyse de la protéine qui permet au SARS-CoV-2 d’infecter les cellules

Pour infecter son hôte, le virus doit fusionner avec les cellules de celui-ci. Cela est rendu possible grâce à des protéines présentes à la surface du virus qui assurent la fusion. Une collaboration franco-américaine entre chercheurs de Cornell University et INRAE a montré récemment dans un article paru dans Journal of Molecular Biology que le SARS-CoV-2, responsable du COVID-19, possède une protéine de surface présentant une différence notable par rapport à d’autres coronavirus génétiquement proches. Cette différence serait importante pour l’évolution et l’émergence du virus.
SARS-CoV-2 : les laboratoires INRAE en action
Article

14 septembre 2023

Rédaction: Catherine Foucaud-Scheunemann

SARS-CoV-2 : les laboratoires INRAE en action

Crise sanitaire oblige, nombre de laboratoires INRAE sont plus que jamais actifs pour trouver des solutions dans la lutte contre le coronavirus SARS-CoV-2 responsable de la pandémie COVID-19. Petit tour d'horizon des projets en cours.